ANALYSE ET PRÉVENTION

ANALYSE ET PRÉVENTION

Analyse de risques, Évaluation des dangers , Diagnostic réglementaire: Exposition, Pénibilité, Addictions, RPS , Risque routier, Situation de handicap…. Réalisation, mise à jour et suivit de votre documents unique d’évaluation des risques .(DUER) Veille réglementaire et audit interne en qualité hygiène sécurité environnement . Suivi des Vérifications Générales Périodiques des installations. ( V.G.P. ) More »

SÛRETÉ DES BIENS ET DES PERSONNES

SÛRETÉ DES BIENS ET DES PERSONNES

Conseils et audit de mise sûreté des installations et de protection des personnes. Gestion et organisation de la sûreté en entreprise, sur chantier et lors de déplacements. More »

SECURITE SAUVETAGE

SECURITE SAUVETAGE

Identifier et analyser les dangers pour mettre en oeuvre des moyens matériels et humains, afin de réduire leurs conséquences . APSSS-CONSULTING vous propose son expertise en sécurité et sauvetage aquatique avec EQUIPEMENTS FLOTTAISON . More »

FORMATIONS

FORMATIONS

APSSS-CONSULTING et ses partenaires vous proposent un ensemble de formations en sécurité au travail : Habitation Electrique. Habilitation Mécanique. Prévention Incendie et ATEX. Travail en hauteur harnais .Risque Chimique. Risque Biologique, Radiologique, Risques Aquatiques. Formations techniques en QHSE , DUER, arbre des causes Formations des élus CSE/CE et CHSCT/CSSCT More »

 

Faire appel à un Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP) externe.

Au même titre que le médecin du travail, l’Intervenant en Prévention des Risques Professionnels participe à la préservation de la santé et de la sécurité des salariés et à l’amélioration des conditions de travail dans un objectif exclusif de prévention.

A défaut de pouvoir désigner un salarié compétent dans son entreprise, l’employeur peut faire appel, après avis du CHSCT ou, à défaut, des délégués du personnel, aux IPRP du service de santé au travail interentreprises (SSTI) auquel il adhère ou aux IPRP externes enregistrés auprès du Direccte.

En cas de recours à un intervenant externe, ce dernier « a vocation à exercer la même mission que celle du salarié désigné« . Il n’a en revanche pas vocation à se substituer aux prestataires de services techniques (entreprises de maintenance industrielle, fournisseurs de dispositifs de sécurité, d’équipements de travail, d’EPI, vérificateurs, etc.) « qui interviennent en appui de l’employeur et à sa demande dans le cadre de la gestion de différents risques« .

La circulaire précise enfin qu’il n’existe pas de hiérarchie parmi les intervenants externes. L’employeur peut donc faire directement appel à un IPRP enregistré ou à un organisme de prévention, sans avoir à solliciter préalablement l’IPRP de son SSTI. Mais, si tel est le cas, il doit informer ce dernier de cette intervention et des résultats des études menées dans ce cadre.