GUIDE : 10 QUESTIONS SUR LE LEAN

Le Lean signifie : maigre, agile, affûté, selon les usages.

Ce terme a été développé à la fin des années 1980 par J.P. Womack et D.T. Jones, chercheurs américains, pour caractériser le ”Toyota Production System ”, dans les usines automobiles japonaises.

Le Lean s’intéresse à ce qui se passe sur le terrain et affirme l’intérêt d’améliorer les conditions de travail des salariés pour gagner en performance.

Néanmoins, le réseau Anact-Aract est sollicité depuis plusieurs années pour intervenir dans les débats sur sa mise en oeuvre. Personne
ne s’oppose a priori à l’élimination des gaspillages ou l’amélioration continue ; par contre, les façons d’y parvenir sont discutées.

Dans cette brochure, vous trouverez des ressources nécessaires pour en savoir plus sur le Lean, sa diffusion massive au sein d’entreprises de toutes tailles et de tous
secteurs et les questions d’organisation du travail qui se posent.

CETTE BROCHURE DRESSE UN TOUR D’HORIZON DU LEAN EN 10 QUESTIONS :

  • Qu’est-ce que le Lean ?
  • Pourquoi un tel essor du Lean ?
  • Pourquoi le Lean ne tient-il pas toujours ses promesses ?
  • Le Lean a -t-il des effets sur la santé des salariés ?
  • À quelles conditions la participation des salariés peut-elle être efficace ?
  • Lean et dialogue social : quelle articulation ?
  • Peut-on mettre en place du Lean partout ?
  • Le Lean est-il incontournable ?
  • Comment mieux articuler performance et conditions de travail ?
  • Par exemple, sur quoi peut-on travailler concrètement ?

Source : anact.fr TELECHAGER 

Les démarches de type Lean énoncent une double promesse d’amélioration des performances et de participation accrue des salariés à la vie des entreprises.
Mais elles suscitent aussi de nombreuses interrogations.
La première concerne la santé des salariés qui se trouve parfois menacée.

Par ailleurs, le Lean ne produit pas toujours les résultats escomptés, au coeur même de sa finalité : l’amélioration de la productivité.
Le changement en entreprise emprunte souvent des voies complexes, et les recettes proposées pour l’accompagner peuvent s’avérer décevantes.
Il n’existe pas de solution universelle pour assurer la performance d’une organisation.
En fait, l’enjeu consiste surtout à tenir compte des spécificités et du contexte propres à chaque entreprise.

C’est par la mobilisation de l’ensemble des ressources disponibles, avec la participation des salariés et par le renforcement du dialogue social qu’il devient possible de combiner amélioration de la performance et des conditions de travail.