ANALYSE ET PRÉVENTION

ANALYSE ET PRÉVENTION

Analyse de risques, Évaluation des dangers , Diagnostic réglementaire: Exposition, Pénibilité, Addictions, RPS , Risque routier, Situation de handicap…. Réalisation, mise à jour et suivit de votre documents unique d’évaluation des risques .(DUER) Veille réglementaire et audit interne en qualité hygiène sécurité environnement . Suivi des Vérifications Générales Périodiques des installations. ( V.G.P. ) More »

SÛRETÉ DES BIENS ET DES PERSONNES

SÛRETÉ DES BIENS ET DES PERSONNES

Conseils et audit de mise sûreté des installations et de protection des personnes. Gestion et organisation de la sûreté en entreprise, sur chantier et lors de déplacements. More »

SECURITE SAUVETAGE

SECURITE SAUVETAGE

Identifier et analyser les dangers pour mettre en oeuvre des moyens matériels et humains, afin de réduire leurs conséquences . APSSS-CONSULTING vous propose son expertise en sécurité et sauvetage aquatique avec EQUIPEMENTS FLOTTAISON . More »

FORMATIONS

FORMATIONS

APSSS-CONSULTING et ses partenaires vous proposent un ensemble de formations en sécurité au travail : Habitation Electrique. Habilitation Mécanique. Prévention Incendie et ATEX. Travail en hauteur harnais .Risque Chimique. Risque Biologique, Radiologique, Risques Aquatiques. Formations techniques en QHSE , DUER, arbre des causes Formations des élus CSE/CE et CHSCT/CSSCT More »

 

Quel est votre niveau de dépendance à l’alcool ?

Les Français consomment beaucoup trop d’alcool. C’est ce que révèle l’enquête Constances « Consommation d’alcool, conditions de travail et risques professionnels » présentée jeudi lors d’un colloque organisé par la Mildeca, la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

Comparez votre niveau de dépendance à l’alcool avec celui des Français mis en lumière par l’enquête de grande ampleur de la Mildeca, où l’on découvrez que 30,7% des hommes de 18 à 35 ans ont un niveau de risque élevé, voire dangereux pour 5,8%.

C’est dans cette même catégorie d’âge que la plus grande proportion de femmes ayant des comportements « dangereux » (12,9%) et problématique (1,6%) est recensé.

Faites le test?

1. A quelle fréquence vous arrive-t-il de consommer des boissons contenant de l’alcool ?
– Jamais (0 point)
– 1 fois par mois ou moins (1 point)
– 2 à 4 fois par mois (2 points)
– 2 à 3 fois par semaine (3 points)
– Au moins 4 fois par semaine (4 points)

2. Combien de verres standard buvez-vous au cours d’une journée ordinaire où vous buvez de l’alcool ?
– 1 ou 2 (0)
– 3 ou 4 (1)
– 5 ou 6 (2)
– 7 à 9 (3)
– 10 ou plus (4)

3. Au cours d’une même occasion, à quelle fréquence vous arrive-t-il de boire six verres standard ou plus ? 
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou persque (4)

4. Au cours de l’année écoulée, à quelle fréquence avez-vous constaté que vous n’étiez plus capable de vous arrêter de boire une fois que vous aviez commencé ?
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou persque (4)

5. Au cours de l’année écoulée, à quelle fréquence le fait d’avoir bu de l’alcool vous a-t-il empêché de faire ce qui était normalement attendu de vous ?
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou preceque (4)

6. Au cours de l’année écoulée, à quelle fréquence, après une période de forte consommation, avez-vous dû boire de l’alcool dès le matin pour vous sentir en forme ?
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou persque (4)

7. Au cours de l’année écoulée, à quelle fréquence avez-vous eu un sentiment de culpabilité ou de regret après avoir bu ? 
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou persque (4)

8. Au cours de l’année écoulée, à quelle fréquence avez-vous été incapable de vous souvenir de ce qui s’était passé la nuit précédente parce que vous aviez bu ?
– Jamais (0)
– Moins d’une fois par mois (1)
– Une fois par mois  (2)
– Une fois par semaine (3)
– Tous les jours ou persque (4)

9. Vous êtes-vous blessé ou avez-vous blessé quelqu’un parce que vous aviez bu ?
Non (0)
Oui, mais pas au cours de l’année écoulée (2)
Oui, au cours de l’année (4)

10. Est-ce qu’un ami ou un médecin ou un autre professionnel de santé s’est déjà préoccupé de votre consommation d’alcool et vous a conseillé de la diminuer ?
Non (0)
Oui, mais pas au cours de l’année écoulée (2)
Oui, au cours de l’année (4)

 

Résultat du test
  • Vous avez un total inférieur à 8 points : niveau de risque faible
Intervention : prévention primaire
Rôle du médecin généraliste : éducation pour la santé, soutien de la politique de santé vis-à-vis de l'alcool, exemplarité.
  • Vous avez un total compris entre 8 et 15 points : niveau de risque dangereux
Intervention : conseil simple
Rôle du médecin généraliste : repérage, évaluation, conseil bref
  • Vous avez un total compris entre 16 et 19 points : niveau de risque problématique
Intervention : conseil simple plus intervention d'aide brève et surveillance continue
Rôle du médecin généraliste : repérage, évaluation, conseil bref, suivi
  • Vous avez un total égal ou supérieur à 20 points : niveau de risque élevé (alcoolo-dépendance)
Intervention : traitement spécialisé
Rôle du médecin généraliste : repérage, évaluation, orientation vers un spécialiste, suivi