Quels sont les différents types d’addictions ?

Les consommations occasionnelles ou répétées de substances psychoactives (alcool, drogues, médicaments…) peuvent mettre en danger la santé et la sécurité des salariés et être à l’origine d’accidents du travail.

Les risques liés aux addictions doivent faire l’objet d’une démarche de prévention associant la mise en place de mesures collectives et la gestion des situations individuelles.

Il existe deux types d’addictions :

Des addictions liées à des produits : tabac, alcool, médicaments ou drogues.

Des dépendances non liées à des produits : dépendance au travail , aux jeux, à Internet, au téléphone, au sport…

les plus touchés par ces addictions :

  • Le travail en poste, de nuit et isolé ;
  • Les postes à responsabilités élevées (stress, pression hiérarchique et obligation de résultat…) ;
  • Les postes exigeant de la vigilance (contrôle du procédé sur les sites à hauts risques, postes de surveillance…) ;
  • Les postes de conduite ou de pilotage (transports, manutention mécanique…).

Quels sont les risques générés par ces addictions ?

La consommation de produits (alcool, drogues, médicaments…) peut mettre en danger la santé et la sécurité du consommateur, de son entourage professionnel ou de tiers et être à l’origine d’accidents de travail.

Pour les addictions liées à la prise de produits (alcool, drogues, médicaments…), les risques peuvent être :

  • Une perte d’attention ou de vigilance ;
  • Une modification de la perception du risque et/ou une prise de risque ;
  • La mise en danger de sa personne et/ou des autres.

Addictions : quelles mesures de prévention ?

Évaluer le risque « addictions » et l’inclure dans le document unique d’évaluation des risques ;
Analyser les raisons de stress : objectifs inatteignables, responsabilités trop lourdes, travail monotone et isolé, climat relationnel tendu, rivalités et conflits ou à l’inverse trop de convivialité au travail qui peuvent encourager ses pratiques ;

Impliquer l’ensemble du personnel dans une démarche collective de prévention (direction,CSE, salarié…) de façon à établir un protocole ou une charte acceptée par tous définissant les modes d’intervention, les moyens à mettre en œuvre… en tirant profit de l’expérience d’autres entreprises de même secteur d’activité ;

Faire connaître et diffuser le protocole ou la charte à l’ensemble du personnel et aux nouveaux arrivants (y compris aux travailleurs temporaires) ;

Sensibiliser et informer le personnel sur les risques engendrés par les addictions sur le lieu du travail de manière à faire tomber les idées fausses et/ou les tabous sur les addictions ;

Former les salariés au repérage des situations individuelles et leur donner des conseils sur les conduites à tenir ;

Définir les conditions de retrait ou de maintien au poste de travail.

En cas de situation difficile, s’appuyer sur le médecin du travail et sur l’assistante sociale (si elle existe), sur la direction des ressources humaines de proximité et certains collègues de confiance.

Toute mesure de dépistage doit être réalisée en conformité avec la législation et après concertation avec les instances consultatives compétentes du personnel.

QUELQUES SITES WEB POUR S’INFORMER

www.addictaide.fr : Ce Village des addictions a l’objectif d’informer et d’aider à lutter contre les addictions
www.inrs.fr/risques/addictions/ce-qu-il-faut-retenir : un dossier complet pour sensibiliser sur la prévention
www.drogues-info-service.fr
www.alcool-info-service.fr
www.drogues.gouv.fr