Le salariat n’est pas mort, il bouge encore (1/4) La fin du salariat, décryptage d’un mythe

Has-been le salariat ? c’est pourtant 93% de la population active aujourd’hui.

Une série documentaire de Rémi Douat et Martine Abat, réalisée par Assia Khalid 

A cours de l’année 2015 le mot ubérisation est entré dans le langage courant.

L’ubérisation c’est l’utilisation des outils numériques permettant l’emploi d’une main d’œuvre indépendante à laquelle on délègue une tâche tout en s’affranchissant des cadres traditionnels en matière salariale, fiscale et de réglementation.

C’est avec l’essor de la société Uber et le succès de son application Smartphone mettant en relation des chauffeurs privés avec des clients que ce mot s’est popularisé. Nombreux sont ceux, chauffeurs ou livreurs à vélo, qui ont saisi cette opportunité de s’insérer dans le marché du travail via une application smartphone.

Grâce à l’ubérisation, qui aujourd’hui a largement dépassé le seul secteur du transport de personnes, chacun peut devenir son propre patron et cette idée est fortement valorisée.

L’irruption de cette forme nouvelle de travail sonne-t-elle la fin du salariat ?

Quelles sont les conséquences concrètes pour les travailleurs de la multiplication des plateformes numériques ?

Nous rencontrons dans cette série chacun des acteurs concernés par ce changement radical de paradigme dans la relation au travail.

Nous regardons également, comment, dans ce contexte, certaines entreprises tentent de réinventer le travail en préservant le salariat, ce statut qui prévaut depuis un siècle et ne semble pas avoir dit son dernier mot.

1. La fin du salariat, décryptage d’un mythe

« La fin du salariat est inéluctable », explique régulièrement Nathalie Kosciusko-Morizet. Dans les actes, la loi a récemment conforté le statut d’auto-entrepreneur.

De son côté, le vice-président du Medef Thibault Lanxade, observe « une parcellisation de l’activité qui fait que de plus en plus d’acteurs participent à la vie de l’entreprise sans être dans une relation de salarié ».

« Personne ne sera épargné », renchérit l’économiste Pierre-Jean Benghozi. Transport, immobilier, livraison, traduction, pompes funèbres, bâtiment… le phénomène de l’ubérisation, terme inventé par le publicitaire Maurice Levy pour désigner la naissance d’échanges économiques dérogeant aux règles du salariat, touche de nombreux secteurs.

Sous la forme d’une enquête, ce premier épisode de la série entend comprendre pourquoi le discours annonçant la fin du salariat est devenu la norme dominante et l’horizon indépassable en dépit de la réalité statistique : la disparition du salariat est en effet massivement présentée comme un fait objectif alors que l’INSEE indique seulement une modeste progression du travail indépendant et de l’auto- entrepreneuriat.

Dans les fait, 90 % de la population active est en CDD ou en CDI, permettant aux entreprises d’avoir des personnels qualifiés, formés et fidèles.


Warning: strpos() expects parameter 1 to be string, array given in /home/apsssconma/apsss/wp-content/plugins/wp-optimize/minify/class-wp-optimize-minify-fonts.php on line 203

Warning: strpos() expects parameter 1 to be string, array given in /home/apsssconma/apsss/wp-content/plugins/wp-optimize/minify/class-wp-optimize-minify-fonts.php on line 203