PRÉVENTION

164 posts

La démarche de prévention des risques professionnels relève d’obligations réglementaires.

Elle s’appuie sur la mise en place d’une politique de prévention, qui repose sur le respect des personnes, la transparence dans la mise en œuvre et le dialogue social.

Des bonnes pratiques facilitent la mise en œuvre d’une telle démarche de prévention en entreprise.

Une démarche de prévention des risques professionnels se construit en impliquant tous les acteurs concernés et en tenant compte des spécificités de l’entreprise.

Elle doit être guidée par trois valeurs essentielles.

La personne:

L’employeur, l’encadrement et les salariés sont impliqués dans la démarche de prévention des risques professionnels. Les méthodes de management utilisées doivent être compatibles avec une éthique du changement qui respecte la personne.

La transparence et l’information:

  • l’affichage des objectifs visés (en matière d’amélioration de la santé, de la sécurité et des conditions de travail),
  • l’engagement et l’exemplarité du chef d’entreprise et de l’encadrement dans la mise en œuvre de la démarche de prévention (implication personnelle et mise à disposition des moyens nécessaires),
  • la prise en compte de la réalité des situations de travail,
  • la clarté dans la communication sur la santé et la sécurité au travail.

Le dialogue social

L’adhésion du personnel est une condition indispensable dans la mise en place d’une politique de prévention des risques.

Cela implique d’associer les salariés et les instances représentatives du personnel (CSE et élus de proximité ) lors de la mise en œuvre de celle-ci.

  • Document unique d’évaluation des risques DUER
  • Le plan de prévention PPSPS.
  • PMR :accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public.
  • Pénibilité
  • Addictions
  • Risques psychosociaux (RPS)
masque Covid-19

Covid-19 : le protocole national en entreprise mis à jour est disponible sur le site du ministère du Travail.

« J’ai conscience que nous demandons des efforts considérables aux entreprises et aux salariés depuis
le début de l’épidémie, mais il est important de rester pleinement mobilisés, en particulier sur le télétravail
où les marges de manœuvre sont encore trop importantes. Chaque jour de télétravail compte. Là où le
virus circule activement, il est crucial que les employeurs rappellent les règles à leurs salariés » déclare
Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.