masque Covid-19

Protocole pour les entreprises au 30 Juin 2021

Pour accompagner la stratégie de réouverture liée à l’amélioration de la situation sanitaire, le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé le 30 juin 2021.

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de la Covid-19 est un document de référence pour assurer la santé et la sécurité des salariés et la poursuite de l’activité économique.
Dans la cadre de la stratégie de réouverture liée à l’amélioration de la situation sanitaire, le document a été actualisé en vue de la quatrième étape du 30 juin.

Le télétravail reste recommandé

S’il n’est plus obligatoire depuis le 9 juin, le gouvernement continue d’inciter au télétravail lorsque cela est possible. Les entreprises et les représentants du personnel ont la possibilité d’organiser un retour progressif dans leurs locaux, voire de pérenniser le télétravail partiel. L’employeur peut ainsi définir lui-même une jauge pour préciser le nombre de personnes pouvant être présentes au même moment dans les locaux. Plus globalement, le respect des gestes barrières, le port du masque, les mesures d’aération/ventilation des locaux restent en vigueur sur le lieu de travail et les réunions en audio ou en visioconférence sont à privilégier.

Nouveautés pour les cantines et les moments de convivialité

La fiche sur l’organisation et le fonctionnement des restaurants d’entreprise qui accompagne le protocole ne prévoit plus de jauge maximale. Selon le document du ministère du Travail, les salariés déjeunant dans un restaurant d’entreprise muni de grandes tables pourront manger à six ou plus, à condition d’avoir une place assise et de respecter les gestes barrières. Attention cependant, il n’y aura plus de salières, de poivrières, de carafes d’eau, de morceaux de pain sur les tables ou encore de fourchettes et couteaux en vrac. Le port du masque dans les files d’attente sera lui aussi encore obligatoire. La jauge de 25 personnes pour les « moments de convivialité » est également levée, mais le protocole recommande toujours qu’ils se tiennent dans des espaces extérieurs.

Vaccination pendant les heures de travail encouragée

Le protocole élargit les possibilités pour les salariés de s’absenter pour se faire vacciner. Pour faciliter l’accès à la vaccination, le document incite les entreprises à autoriser leurs salariés à s’absenter pendant les heures de travail. Jusqu’ici, le salarié était autorisé à s’absenter sur ses heures de travail uniquement lorsqu’il passait par son service de santé de travail. Le ministère du Travail précise que le salarié « est invité à se rapprocher de son employeur afin de déterminer la meilleure manière d’organiser cette absence ». Par ailleurs, les salariés en situation d’affection de longue durée exonérante bénéficient d’une autorisation d’absence de droit pour cette vaccination rendue nécessaire par leur état de santé.