Que faire dans le cas d’une attaque de masse?

Tous les spécialistes du terrorisme soulignent que des attaques du type de celles du 13 novembre à Paris peuvent se reproduire.

En cas d’attaque, il est important d’essayer de mettre en place un confinement complet ou partiel du site.

« Prévenez, Courez, cachez-vous, Combattez « 

Chaque minute compte. Essayez de garder la tête froide pour réfléchir aux meilleures options.

Prévenez

Une fois hors de danger, appelez la police : le 17 ou le 112, pour la France.

Pensez à préciser le lieu de l’attaque, l’endroit précis où vous avez vu le ou les assaillants pour la dernière fois, leur nombre, s’il y a des blessés ou des otages.

Courez

Quittez-le plus vite possible le lieu de l’attaque si vous pensez pouvoir le faire plutôt que de rester caché à l’intérieur du site. Encouragez les autres à en faire autant, mais ne vous laissez pas retarder par eux.

Cachez-vous

S’il vous est impossible de sortir sans risque, essayer de vous cacher dans une pièce confinée. Fermez la porte, à clé, si possible. Éteignez la lumière. Obturez les fenêtres. Mettez votre téléphone en silencieux. Mettez-vous à l’abri sous ou derrière des meubles. Choisissez, autant que possible, les parois derrière lesquelles vous vous abritez: les balles peuvent traverser le verre, les briques, le bois et le métal peu épais.

N’oubliez pas que si vous voyez l’assaillant, il peut probablement vous voir aussi.

 

Combattez 

En dernier ressort, préparez-vous à attaquer le tireur en improvisant des armes avec des objets de proximité, chaises, extincteurs.

Essayez de désarmer votre agresseur, de l’affaiblir.
Une fois que les forces de l’ordre arrivent sur les lieux, suivez leurs instructions, évitez les mouvements brusques qui pourraient être interprétés comme une menace, laissez vos mains visibles.